Un gardien tournaisien à l’Entente, Raphaël Crowin : « J’ai hâte de démarrer cette saison !!! »

Venu tout droit du Tournaisis, c’est à l’Entente du Centre C.L.H. que le portier Raphaël Crowin est venu déposer ses bagages pour la saison 2017-2018. Petite séance de Questions-Réponses pour faire connaissance !

Raphaël, peux-tu nous parler de tes expériences handballistiques précédentes ?

J’ai fait toutes mes années en école de jeunes à l’ESTU Tournai jusqu’en juniors, promo et D1LFH. J ai même eu la chance de faire quelques entraînements avec la D2 de l’époque à Tournai sous Robin Mathijs. J’avais alors 17 ans. J’ai aussi coaché quelques années le minihand et les -11 ans. C’est un club formidable, qui m’a beaucoup appris de par les entraînements gardiens très pointus, les entraîneurs de qualité et de belles infrastructures. Après quelques années en promo à Tournai, J’ai rencontré quelques joueurs mouscronnois. Ils ont joué un an à l’Estu car le club de Mouscron était en cessation d’activité temporaire. L’entente est directement passée. J’ai rencontré plus que des coéquipiers mais vraiment des amis! Qui m’ont d’ailleurs proposé de venir jouer à Mouscron l’année d’après car le club reprenait. J’ai quasiment directement accepté. Je connaissais la majorité de l’équipe, très sympathique, très compétitive et on savait très bien qu’il y avait un coup à jouer la saison suivante en PBH (Promotion Brabant Hainaut). On a démarré la saison tambours battants, encore invaincus en championnat à la mi-saison, on se demandait où ça pouvait s’arrêter. Le coup à jouer, on l’a fait, puisqu’on a terminé la saison avec 2 défaites uniquement avec à la clé, une montée en D1 LFH. En coupe, cette saison là, nous avons également fait un beau parcours qui s’est terminé sur une défaite 22-24 face à Tournai (qui avait aligné une équipe LFH avec deux renforts D1). La saison  suivante, nous savions que nous aurions fort à faire… Dure saison mais qui n’en restait pas moins agréable car à Mouscron, il y règne vraiment une ambiance de fête. Malgré une saison remplie de défaites, de désespoirs, de bières aussi (rires), on a quand même réussi à rester soudés et aller de l’avant. D’ailleurs, l’ambiance est tellement incroyable que j’ai vraiment hésité à partir malgré la descente. Et hormis mon départ, le noyau dur mouscronnois reste pour disputer cette nouvelle saison en Promo. Je leur souhaite beaucoup de succès et que le club perdure (sourire).

Qu’est-ce qui t’a convaincu de venir terres manageoises ?

Le projet est très intéressant avec de vraies ambitions tant au niveau des jeunes, des seniors femmes et hommes ainsi qu’une structure qui m’a l’air très solide. J’aspire à trouver aussi une chouette ambiance car c’est très important dans une équipe et c’est ce que je recherche aussi. C’est totalement complémentaire à la compétitivité. J’avoue que la route m’a fait peur (50 min aller et 50 min retour pour venir à l’entraînement) mais je pense que le « sport en vaut la chandelle ». De plus, l’opportunité de jouer en D1 LFH, s’assombrissait à Mouscron. A Tournai, pas mal de gardiens faisaient leur arrivée. Et l’Entente est venue me trouver. Ça m’a interpellé.

Quelles sont tes attentes par rapport au club dans son ensemble ? 

Progresser, découvrir de nouvelles méthodes, un nouveau club, rencontrer de nouvelles personnes, pourquoi pas finir dans les play-offs cette année en D1LFH même si je suis sûr que la lutte va être acharnée. Il va falloir redoubler d’efforts et que tout le monde s’investisse à 200%. Personnelement, je suis motivé à donner le meilleur de moi-même, j’espère que les autres joueurs le seront aussi. On le saura bien assez vite si on a notre place dans le « big four ».

Que penses-tu apporter à ton nouveau club ?

J’ai été entraîné par de nombreux entraîneurs qui ont approfondi mes connaissances en tant que gardien de but, notamment au niveau du placement et du fait de sentir bien le jeu. Mon défaut est de râler, ça on ne pourra pas me l’enlever. Vous pouvez demander aux Tournaisiens et Mouscronnois (rires). Je crois aussi être une personne agréable dans le vestiaire et je suis en général très présent aux entraînements. Enfin, je ne suis pas le dernier pour boire un coup. En ce qui concerne l’entente entre gardiens, je pense qu’avec Arnaud ou les jeunes, et même avec Maxime quand il reviendra, on pourra être assez complémentaires. Je suis grand et large, je joue beaucoup avec mon placement et mon explosivité. Je dispose également d’une bonne relance. Arnaud est assez complet, une taille moyenne, très explosif et a une super expérience avec son passage en D2 et ses 29 ans. Maxime, plus petit, compense sa petite taille par une explosivité impressionnante. Très rapide dans ses enchaînements et il joue beaucoup sur l’anticipation. On a vraiment trois styles de jeu différents. Ce sera une force ! J’ai hâte de démarrer cette saison !!!

Merci d’avoir pris le temps de répondre à ces quelques questions. On se retrouve donc très bientôt en super forme ! Nulle doute que l’Entente t’accueillera à bras ouverts !

Envie d’en savoir plus sur le club ? Suivez-nous !