Les filles de l’ECCLH sur la bonne voie

Les joueuses de l’ECCLH (D1 LFH) ont certes essuyé une défaite, ce dimanche soir au complexe sportif de La Hestre, face à la redoutable équipe d’Eupen (24-36). Mais ce match reste, cependant, à retenir pour la suite de la saison. 

Celia

Dimanche soir, au complexe sportif de « La Drève », Nicolas Luisi, entraîneur de l’équipe féminine de l’entente du centre, avait l’air plutôt heureux. Malgré la défaite 24-36 (10-16 à la mi-temps) face à la redoutable équipe d’Eupen qui ne comptait qu’une seule défaite en six confrontations et qui compte en ses rangs un nombre de joueuses aguerries bien plus important que dans son effectif, l’entraîneur hennuyer était plutôt satisfait de son groupe et soulignait plusieurs points encourageants pour la suite du championnat.
A commencer par le bon début de match de ses joueuses menant au score lors des premières minutes et maintenant l’égalité pendant le premier quart d’heure grâce à l’efficacité de leurs attaques et à des arrêts spectaculaires de la gardienne Serena Zouridakis qui déstabilisèrent complètement les buteuses de l’équipe germanophone. « Les filles ont très bien débuté ce match et grâce aux arrêts de Serena nous avons pu tenir le score un moment. Bien sûr les filles d’Eupen sont des joueuses de qualités et, petit à petit, elles sont revenues dans le match, à ce moment là, la différence de niveau était trop importante ».

Notons aussi l’intégration d’une nouvelle recrue de choix, Celia Nunes, qui nous viens, ni plus ni moins du club espagnol de BM Leganes (1ère division) et qui après une importante blessure au genoux, s’est décidée à rejoindre notre club. Ceci afin de refouler, après plus d’un an et demi de convalescence, les terrains de handball. Malgré quelques appréhensions légitimes par rapport à son genoux avant le match, Célia a réussi à, non seulement intégrer l’équipe sans trop la chambouler mais aussi à apporter son expérience et sa qualité de jeu au reste du groupe. « Je suis très content d’elle, malgré le fait que je la fasse jouer à une place qui, pour elle, est assez inhabituelle (demi-centre et arrière droit alors qu’elle a une formation de pivot), elle a réussi à tirer son épingle du jeu en attaque mais aussi en défense où elle deviendra, je pense, un des piliers de l’équipe. Les autres joueuses ont également fait un bon match et je pense que tout cela est prometteur pour la suite du championnat ». Résumait-il.

Entente du Centre : Serena Zouridakis (gardienne), Degey Violette (gardienne), Clara Céline, Colonius Evelyne, Luisi Laurie, Wauthy Marie-Caroline (2), Ngono Nadine (2), Njike Gertrude (8), Ramaekers Anouk (4), Ramaekers Andréa (3), Nunes Célia (5), Denys Aurore et Sessa Letizia