Histoire de l’Entente du Centre

tonton

Pour présenter le Handball Club de L’ENTENTE du CENTRE, il faut remonter au début des années 70 et vous parler du Handball Club d’Houdeng. Profitant d’une mise à la disposition des jeunes d’un complexe sportif (salle de sports et piscine) par les autorités politiques de l’époque, une bande d’amis décide de fonder un Club de Handball :
HC HOUDENG ( matricule 140).
Au fil des ans, le HC HOUDENG effectue des allers-retours entre la Promotion et la D1 LFH (Ligue Francophone de Handball).
Dans les années 80, Le Club accède pour la 5ème fois en D1 LFH. Cette année-là, il faut déménager car les dimensions du terrain ne sont plus homologuées.
Dans la hâte, les dirigeants de l’époque décident de se fixer à la salle des Deux Haines à Haine-St-Paul. Ils disposent de la salle pour jouer mais pas pour s’y entraîner. Cette situation provisoire dure deux ans.
Les dirigeant apprennent alors qu’une salle est en construction à La Hestre, dans l’entité de Manage. Manage n’ayant pas de Club de Handball, ses mandataires communaux acceptent, avec enthousiasme d’accueillir ce club de D1 LFH.
C’est donc tout naturellement qu’à la fin des années 80, le HC HOUDENG en gardant son matricule devient le HC LA HESTRE, jouant et s’entraînant à La Hestre, salle de La Drève.
Le club est alors à son apogée et atteint la Division 2 Nationale avec une équipe de moyenne d’âge remarquablement basse. Hélas, blessures et défaites aux scores serrés mettent fin à l’expérience au bout d’une année. Le club évolue à nouveau en D1 LFH et c’est le début de l’exode des meilleurs joueurs vers Ransart, jouant à l’époque le haut du classement en Nationale 2.
Fidèle à sa politique de jeunes et consciente de l’importance d’un encadrement par des moniteurs compétents, l’équipe dirigeante se remit encore à l’ouvrage. Les années qui suivirent se traduisirent par deux allers-retours promotion-D1 LFH.
En 96-97, le maintient est assuré. A l’aube de la saison 97-98, le Club retrouve quelques anciens qui encadrent bien les jeunes: après un premier tour tonitruant, le second est plus difficile et le Club termine à une honorable 7ème place (sur 14 équipes).
Au début de la saison 98-99, on attire de nouveaux joueurs pour étoffer le noyau mais les résultats ne suivent pas et l’ambiance s’en ressent et se dégrade quelque-peu. L’idée germe alors de nous rapprocher du Club voisin, le HC CHAPELLE, lui aussi abonné aux allers-retours promotion-D1 LFH, afin de former un grand Club dans la Région du Centre. Son nom est vite trouvé, on l’appellera : L’Entente du Centre Chapelle-La Hestre – ECCLH 
La sauce prend on ne peut mieux au niveau des jeunes, qui disputent le difficile Championnat Liégeois pour mieux s’aguerrir, et cette année, une équipe de juniors évolue pour la première fois au niveau national.
Après une période plus trouble au niveau des seniors, le Club se stabilise en D1 LFH.
Depuis lors, l’équipe évolue sans cesse vers le haut, avec une équipe composée de purs produits régionaux.
De plus, depuis 2007-2008 , il y a du nouveau… au féminin. Grâce à la Ville de La Louvière, son échevin des Sports Jean GODIN, et à sa Maison des sports, notre équipe féminime évolue en D1 LFH Dames depuis le mois de septembre 2007 et monte en Nationale 2 en 2018 !