A la découverte du comité de l’Entente du Centre Chapelle La Hestre : Davide Tuttolomondo !

Le projet Horizon 2020 se construit étape par étape en gardant à l’esprit : la montée et le maintien en division nationale, l’école des jeunes et le fait d’être une référence handball en Belgique. Ce projet est porté par le public, les supporters, les joueurs, les parents, les bénévoles et bien entendu le comité. Ce comité se stabilise depuis plus d’un an et se consolide dans un ensemble de domaines : sportif, communication, financier, etc. Nous vous présentons cette semaine, notre directeur sportif : Davide Tuttolomondo.

Davide, commençons directement avec cette première question : quel est ton parcours handballistiques et professionnel ?

J’ai découvert le hand en 1993 à l’Athénée Provincial De La Louvière grâce à notre prof de gym de l’époque, Mr Gosset. Il était lui-même ancien joueur (gardien) et il a appris les bases du handball à beaucoup d’élèves de l’Athénée. Nous faisions même des tournois interclasses pendant le temps de midi. J’ai rapidement suivi un ami, Cédric De Boever, qui m’a attiré à l’Entente. J’ai appris plus tard que Tonton, par ailleurs économe de l’APLL, était l’instigateur de cette prolifique campagne de recrutement. J’ai commencé par évoluer en cadets jusque mes 16 ans (la tranche d’âges des minimes actuellement), ensuite en réserve de 96 à 98, réserve et première de 98 à 2000 pour devenir titulaire en première jusque 2006 où j’ai malheureusement dû arrêter à cause de graves problèmes de dos. À la fin de l’année 2007, j’ai lancé mon entreprise de mécanique industrielle et j’ai décidé d’y consacrer la quasi-totalité de mon emploi du temps. M’étant fait opérer du dos avec succès en 2009 et ayant une envie de retâter du ballon, j’ai repris les entrainements de 2012 à 2013 à Mont-Sur-Marchienne encore une fois attiré par mon ami Cédric De Boever. Malgré une ambiance très sympathique, je les ai quittés en 2013 car il était difficile pour moi de combiner ma vie professionnelle, deux enfants en très bas-âges et une activité sportive. En 2015, mes enfants devenant plus autonome et Cédric m’attirant de nouveau à reprendre le hand, me voici revenu à la maison.

Qu’est-ce que représente le handball pour toi ?

Au-delà du fait que le hand soit un sport complet tant physiquement que tactiquement et qu’il est certainement un des meilleurs sports de ballon pour le développement psychomoteur, c’est avant tout une passion.

Depuis quand et pourquoi l’Entente du Centre?

L’Entente, c’est depuis mes 13 ans, c’est Tonton, la plupart de mes amis y sont ou y sont passés, mon fils y est, c’est la maison.

Comment évolue le club et ton poste de directeur sportif ?

À mon retour en 2015, j’ai été agréablement surpris par l’évolution du club. Il était devenu une ‘’petite entreprise’’ avec plus d’équipes qu’à mon départ et avec beaucoup plus de personnes impliquées. En Mars 2016, Christophe Carion m’a demandé de rejoindre le comité en tant que Directeur sportif. J’ai hésité dans un premier temps car je ne savais pas dans quoi je m’embarquais. Après analyse, je me suis rendu compte que les personnes déjà en place à tous les niveaux du club étaient pourvues des bonnes compétences pour mener à bien le projet horizon 2020. Je me suis jeté à l’eau. Notre club est à un moment charnière de son existence car toutes les graines qui ont été semées ces dernières années sont sur le point de germer. C’est dans ce contexte que j’essaye d’apporter ma pierre à l’édifice en apportant des solutions structurelles et humaines au développement du club. Ce travail est facilité par une énorme envie d’aller de l’avant de l’ensemble des membres du club.

Quels sont tes 3 axes de travail ?

L’écoute, le dialogue et la mise en place. Nos entraineurs disposent de toutes les compétences requises pour s’occuper de l’aspect tactique, j’essaye donc de me focaliser sur les aspects structurels, de continuités et de liens à court, moyen et long terme.

Comment vois-tu évoluer le projet Horizon 2020 ?

Sur le plan sportif, la machine est en marche. Le nombre de jeunes arrivant aux portes des équipes séniors est plus important que le nombre de joueurs sortant. Ce qui est de très bon augure car la raison principale à notre non-accession au play-off est en partie le nombre de joueurs dans le noyau. Les blessures, les examens et les vacances de joueurs ne nous ont pas permis d’aligner deux fois la même équipe à partir de janvier. Parfois avec 9 joueurs sur la feuille de match au lieu des 14. L’année prochaine, certains changement sportifs auront lieu.

Un dernier mot ? Une anecdote ?

Je profite de mon temps de paroles pour rendre hommage à notre ami Pascal Humbled, membre du club, qui est parti cette année. Malgré le fait que sa santé ne lui permettait pas de rejouer, il n’a jamais cessé de suivre et de supporter le club. Ciao l’ami !

Merci pour ta disponibilité et ton excellent travail Davide. A très bientôt !

Envie d’en savoir plus sur le club ? Suivez-nous !