A la découverte du comité de l’Entente du Centre Chapelle La Hestre : Andrea Salamanca !

Le projet Horizon 2020 se construit étape par étape en gardant à l’esprit : la montée et le maintien en division nationale, l’école des jeunes et le fait d’être une référence handball en Belgique. Ce projet est porté par le public, les supporters, les joueurs, les parents, les bénévoles et bien entendu le comité. Ce comité se stabilise depuis plus d’un an et se consolide dans un ensemble de domaines : sportif, communication, financier, etc. Nous vous présentons ici, notre président : Andrea Salamanca.

Andrea, merci de répondre à ces quelques questions ! Tout d’abord, explique nous tes débuts au sein du club.

En toute honnêteté, je n’ai jamais joué au handball. Arrivé au club en août 2002 via mon fils Julien (qui a arrêté il y a quelques années), j’ai d’abord été officiel en 2003 et ensuite président vers 2004. Du temps de Guy Honorez (notre secrétaire légendaire malheureusement décédé), j’ai commencé par améliorer nos événements : soupers, tournois, bars. etc. Grâce à mon travail, nous avons récupéré certaines facilités que notre sport mérite (salles…). J’ai ensuite persuadé Guy d’inscrire une équipe Dames en championnat (avec sponsors et une trésorière efficace, ma chère et tendre épouse Bernadette Suinen). Le travail au niveau des jeunes a aussi fonctionné puisque nos coaches ont propulsé nos minimes et cadets en finales LFH (avec des joueurs prometteurs comme Naigel Tavaroli). Eric Mulder a également fait progresser nos seniors. Cependant, au décès de Guy, je me suis retrouvé seul pour gérer un club (une petite entreprise à diriger) et je ne savais pas trop quoi faire.

As-tu pensé abandonner ?

Non, j’avais promis à Guy avant de laisser que j’allais m’occuper du club. Heureusement j’ai pu compter sur Frédéric Dufond (sans lui on ne serait sans doute pas ici à discuter).
Il m’a trouvé des soutiens, des subsides et… a été un secrétaire exemplaire ! Il m’a aidé à avancer sur le stage de La Marlette.
Au départ de Fred, ce fut une petite catastrophe, le club a eu un passage à vide notamment au niveau administratif (amendes). Après quelques changements et l’arrivée de forces vives, notamment Christophe Carion, Jean-Pierre Terefenko, Jean-Louis Di Ilio, nous avons fondé le futur comité. Ce comité qui se développe encore aujourd’hui.

Quels sont tes 3 axes de travail ?

Mes axes de travaille ont toujours été les jeunes, les filles, et les bons coaches

Comment vois-tu évoluer le projet Horizon 2020 ?

Malheureusement j’ai beaucoup perdu d’énergie en ne développant pas plus vite un comité aussi performant qu’aujourd’hui. 2020, je pense qu’on y arrivera ! Ne pas avoir terminé dans les play-off est logique et nous ne sommes qu’en 2017 ! On a besoin de consolider notre effectif et pousser les espoirs. On doit recruter chez les filles et garder des bénévoles tel que Pat car il fait tun travail extraordinaire. Enfin, on doit consolider notre partenariat avec Tongres, club de BENELEAGUE (top belgo-néerlandais).

Un dernier mot ? Une anecdote ?

Quand l’Entente deviendra un club National étoffé, je pourrai dire : « J’ai tenu ma promesse Guy, maintenant j’arrête ».

Merci pour cette intéressante intervention président !

Envie d’en savoir plus sur le club ? Suivez-nous !